Communication sociétale

Au cours des dix dernières années, la TAMSS a décidé de s’investir dans le développement de son département de communication (DC). Le rôle de ce département est de partager des informations, de « raconter » nos programmes et projets de développement et d’engager des conversations et un échange avec les bénéficiaires, les partenaires et followers. En tant qu’organisation au service des femmes et jeunes exclus et appartenant à des zones défavorisées, la TAMSS se doit d’évaluer son passage dans les vies de ses bénéficiaires à travers des traces de vécu, des témoignages, des photos, des vidéos et des mots qui leur appartiennent. C’est en immortalisant leurs « moments » par l’image, le son, et le verbe que nous nous assurons de faire avancer la mission et la vision de l’organisation, de communiquer avec les publics clés, d’impliquer les parties prenantes, de cibler les acteurs politiques et d’attirer l’attention sur les réussites et les défis.  Géré par des professionnels du secteur de l’audiovisuel mais aussi du cinéma, du théâtre et des arts du spectacle, le département de la TAMSS a réussi à développer une expertise en communication responsable et sociétale qui est légitimée par 16 ans d’actions concrètes prises dans le sens du développement durable.

Entrepreneuriat en Tunisie
Entrepreneuriat en Tunisie

   General Objective

Assurer une communication fluide, ouverte et transparente de toutes les activités et de tous les programmes de la TAMSS, à travers le site web, les plateformes digitales, les pages TAMSS (facebook, linkedin, Youtube) en direction des populations cibles et des partenaires nationaux et internationaux.

   Specific Objectives

Encourager les populations cibles à adhérer aux programmes de la TAMSS

Assurer une mémoire active des programmes de la TAMSS et valoriser les success stories des bénéficiaires des programmes à travers des produits audiovisuels

Synthétiser les acquis de chaque programme à travers des courts-métrages spécifiques

Consolider les capacités de marketing digital et audiovisuel des bénéficiaires de créations d’entreprises

S’ouvrir au tissu de l’économie sociale et solidaire ainsi qu’au tissu associatif tunisien pour les doter du soutien de la TAMSS en matière de communication et de production audiovisuelle

Communication & Approche Genre

La communication basée sur le genre fait référence à un domaine spécialisé qui se concentre sur les différences dans la façon dont les hommes et les femmes communiquent et réagissent au message. Au niveau de tout support de communication la TAMSS respecte l’approche genre en prenant en considération ce qui suit :  

  • Les mots et les images comptent car ils véhiculent des valeurs et des messages politiques,
  • La communication sensible au genre nécessite une vigilance mais pas d’efforts supplémentaires,
  • Comprendre et inclure les différents besoins et expériences des femmes et des hommes appartenant à différents groupes,
  • Représenter les femmes dans des rôles traditionnellement occupés par des hommes, comme c’est souvent le cas dans les entreprises crées et soutenues par la TAMSS

Performances

PAGE FACEBOOK

11 619 personnes sont abonnées

LINKEDIN

117 personnes sont abonnées

YOUTUBE

33 personnes sont abonnées

VENEZ NOUS REJOINDRE

logo tamss

9, rue des Pommes El Manar 2092 Tunis, Tunisie.

71 885 344

Quand une passion devient une entreprise sociale

Grace à son travail, et pendant les 5 années qui ont devancé la révolution, TAMSS a réussi à susciter l’intérêt et l’appui d’institutions locales et d’ambassades étrangères et gagner leur confiance.

Associations de développement en Tunisie
Entrepreneuriat Feminin

Cependant, et en dépit de ce contexte difficile, TAMSS a pu émerger grâce à la volonté de sa fondatrice et présidente, et à l’engagement et investissement de son personnel. TAMSS est l’une des rares ONG a avoir pu évoluer en tant qu’association de développement communautaire au service des citoyens en gardant un profil bas et en préservant son indépendance et autonomie de gestion.

Le lancement de TAMSS en 2006 n’a pas été une tâche facile car à cette époque, l’environnement politique et social en Tunisie n’était ni propice ni favorable à la participation civique. Près de 99% des ONG de l’ère pré-révolution (Janvier 2011) étaient sous le contrôle du parti politique unique qui gouvernait le pays depuis 1987. De plus, pendant plus d’un demi-siècle la Tunisie n’a jamais été au centre des intérêts de la communauté internationale, “les portes” du pays étant fermées à l’émergence et à la participation de la société civile.

Entrepreneuriat en Tunisie

Introduction​

Between 2006 and 2010 the TAMSS services focused on the fight against school dropout and support for children at risk, vocational training for women and men, adult literacy, support for the creation of micro-enterprise, the granting of micro-credit and training in business management.

Since 2011 to date TAMSS opted for new strategic choices and embarked on institutional restructuring to strengthen its capabilities to ensure its own growth

TAMSS : Fruit de la « Passionnariat » : Quand une passion devient une entreprise sociale

 

 

PASSION & CREATION 

 

Contrairement à l’entrepreneuriat tout court, l’entrepreneuriat social se caractérise par ses deux composantes qui paraissent contradictoires mais qui sont dans les faits indispensables pour la réussite de chaque projet avec un impact sur la société : la passion et la réflexion ou alors, les émotions et la raison. Il s’agit donc d’une paisible cohabitation entre ce qu’on aime faire avec passion et comment le faire avec du professionnalisme. 

L’histoire de la TAMSS s’inscrit dans cette complémentarité entre ce que la philosophie chinoise appelle le Yin et le yang. La passion de servir une population marginalisée, déconnectée, et parfois pour une raison ou une autre, impuissante est équilibrée par la conception, le développement et la mise en œuvre de programmes qui répondent au mieux aux besoins de cette population. De 2006 à 2011 la TAMSS s’est implantée dans une communauté assez pauvre dans le gouvernorat de l’Ariana (à la capitale Tunis) et est rapidement devenue une organisation qui fait partie du « paysage » de ladite communauté.  Alors que « l’ambiance » politique à cette époque ne favorisait pas le lancement d’organisations non gouvernementales, la passion de la fondatrice et l’engagement de la petite équipe de la TAMSS ont pu tracer une route dans la jungle d’une dictature qui ne permettait pas à la TAMSS de se développer. Pendant les trois premières années (2006-2008) la TAMSS a été presque entièrement financée par sa fondatrice. Ce n’est qu’à partir de 2008 que l’UNICEF et quelques ambassades ont pris le risque de financer les activités de la TAMSS qui ne rate aucune occasion pour remercier l’UNICEF, l’ambassade de France, l’ambassade du Canada, l’ambassade des USA, l’ambassade de la Finlande et l’ambassade la Hollande. 

 

PASSION & DEVELOPPEMENT 

A à partir de 2011, une année caractérisée par des changements politiques et sociaux, l’association a réussi à s’adapter aux exigences de cette nouvelle Tunisie en transformant ses méthodes de gestion sur la base de normes de management des organisations internationales à but non lucratif et en devenant une ONG nationale. Fidèle à sa « passion », les services de la TAMSS touchent désormais, les femmes, les jeunes et minorités. Sa mission d‘inclusion économique se focalise sur l’entrepreneuriat social, l’entrepreneuriat féminin et l’appui à la création et développement de la très petite et petite entreprise.  La Femme et ses droits, économiques, sociaux, et politiques, demeurent les piliers de tous les programmes de la TAMSS. Par exemple les expertises de la TAMSS dans la lutte contre les violences faites aux femmes ou alors l’entreprenariat féminin sont reconnues par les partenaires internationaux et le gouvernement Tunisien. 

La stratégie d’expansion de TAMSS sur le territoire tunisien s’est toujours concrétisée par des collaborations et des partenariats avec des associations de développement local qui agissent également comme antennes de la TAMSS dans les communautés. Au lieu d’investir dans l’ouverture de bureaux physiques dans les gouvernorats où TAMSS met en œuvre ses activités, la décision a été prise d’investir dans une relation gagnant-gagnant avec les organisations communautaires locales qui se base sur ce qui suit :

  • Du renforcement des capacités au renforcement des partenariats (une évolution des objectifs)
  • Apprendre ensemble : du renforcement de l’expertise au partage d’expériences et l’apprentissage mutuel.
  • - Making impact together: from capacity building for advocacy to strengthening a collective voice and developing joint advocacy
  • - Acting together: from strengthening operational capacities to finding synergies in the implementation of joint actions.

En combinant l’expérience et le savoir-faire de la TAMSS dans la conception, la planification, la mise en œuvre et la gestion financière des programmes avec la connaissance du terrain des associations locales, TAMSS et ses partenaires locaux sont mieux équipés pour mettre en œuvre avec succès les programmes de développement menés par la TAMSS. Au cours des 15 dernières années d’expérience dans environ 19 gouvernorats, TAMSS a été en mesure d’établir des relations et des réseaux de confiance entre les organisations de la société civile, les agences gouvernementales locales et le secteur privé pour un impact plus durable. Étant donné que les défis deviennent de plus en plus grands et complexes, la conception et la mise en œuvre des solutions doivent être « appropriées » localement. En outre, l’approche multipartite de TAMSS pour relever ces défis a permis à l’ONG d’agir en tant qu’organisation leader dans des programmes pluriannuels impliquant des consortiums et des partenariats avec des organisations tunisiennes et internationales.