L’appel de TAMSS pour les droits économiques des réfugiés reçu par le Ministre des Droits de l’Homme

Publié le
Dans le cadre de l’Appel de TAMSS en direction de l’État pour faire-valoir les engagements de protection économique et sociale des réfugiés, prévus par la convention de Genève de 1951,
Le professeur Lassaad Jamoussi, en sa qualité de militant des droits humains et directeur du programme SEIRAS, a été reçu par son excellence le Ministre délégué auprès du président du gouvernement, chargé des Droits de l’Homme, Maître Ayachi Hammami.
À cette occasion monsieur le Ministre a pris connaissance des grandes lignes du programme Seiras initié en partenariat entre TAMSS et l’UNHCR depuis janvier 2019.
L’entretien a porté sur les difficultés administratives majeures qui entravent la réalisation de ce programme composé de trois volets :
   • formation professionnelle et renforcement des capacités,
   • recherche d’emplois justement rémunérés avec les couvertures sociales
   • création d’entreprise et le financement de microprojets.
En attendant la promulgation de la loi qui devrait réglementer les droits et obligations des réfugiés attendue depuis 2012, des propositions de mesures administratives urgentes ont été avancées par TAMSS sur la base des constats concrets des blocages administratifs et des moyens de les dépasser.
Un complément d’information portant sur des données de droit comparé est à fournir au ministère des droits de l’Homme pour mieux instruire le dossier. Maître Ayachi Hammami a fait le meilleur accueil à ces propositions. Il a notamment mis l’accent sur la nécessité d’œuvrer de plus en plus pour la promotion des droits économiques et sociaux en symbiose avec les forces vives de la Société Civile.